le CREPS de Bourges - Roland Narboux - Bourges Encyclopédie -

L'ENCYCLOPEDIE DE BOURGES
ECONOMIE
URBANISME
PATRIMOINE
CULTURE
POLITIQUE
ENVIRONNEMENT
HISTOIRE

LE CREPS DE BOURGES
Par Roland NARBOUX

Bourges possède depuis un an un CREPS, c'est à dire un Centre d'Education Populaire et de Sport, situé en face du lycée Agricole à Bourges-Nord.

 RETOUR AU SOMMAIRE
 
 
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL
Version 2009

 

LE CREPS DE Bourges est situé sur un terrain de plus de 17 hectares, juste en face du lycée agricole. Il a été obtenu par l'obstination de plusieurs personnalités locales dont Jean Claude Sandrier et François Dumont, et la ministre de la jeunesse et des sports du gouvernement Jospin, Marie Claude Buffet (secrétaire du PCF).

En fait, l'installation en Région Centre et donc à Bourges a aussi été favorisée par le départ qui devait se faire très vite du lycée agricole et le CREPS fut une sorte de compensation. On ne pouvait pas enlever dans un "quartier difficile" un lycée très structurant sans le remplacer par autre chose.

le CREPS de Bourges

 

 

 

Et le CREP arriva, avec un gymnase, de 44 mètres par 24, une halle de sports de 66 mètres par 44, un terrain de rugby et de football, une piste de bi cross, et des vestiaires, l'hébergement des stagiaires et 12 salles de formation, bref un magnifique outil de 34 millions d'Euros, hors taxe dont 9 de l'Europe, 3 du Conseil général, 5 de l'Etat, 17 du Conseil régional.

En fait, ce CREPS est celui de la Région Centre, et il est implanté à Bourges, comme il aurait pu l'être à Orléans ou Tours. Mais il est à Bourges, et c'est très bien.

Il comprend aussi près de 120 chambres permettant d'accueillir environ 250 personnes. Sur cette quantité, notons que 62 sont accessibles à des personnes en fauteuil roulant.

Le CREPS fait la fierté des responsables de la région et sert souvent de querelles entre les hommes politiques, avec un fort clivage gauche-droite.

Il a été inauguré par le ministre des sports Jean François Lamour.

Retrouvez quelques articles de l'Encyclopédie :
François Mitterrand à Bourges
Chiffres essentiels
Les Templiers
Les élections à Bourges au XXe siècle
Les Très Riches Heures du duc de Berry
les villes jumelles
Radios locales
Les francs-maçons
Kiosque et musique
Agnès Sorel
L'horloge astronomique
Les tramways de Bourges
L'Yèvre à Bourges
L'alchimie
La Bouinotte, magazine du Berry
L'usine Michelin
La maison de la Reine Blanche
Serge Lepeltier
L'industrie à Bourges au XXIe s
Monuments Historiques Classés
 

Et puis une nouveauté : L'information et l'actualité à savoir sur Bourges, en quelque clip et quelques lignes :

http://www.bourges-info.com/

 

Vous souhaitez enrichir le site de l'Encyclopedie de Bourges ?

 

Cliquer ici